EXTRAVAGANCE GUCCI

 

Alessandro Michele, Directeur artistique de Gucci, qui a été sacré créateur de l’année au dernier Brit Fashion, ne se lasse pas de nous surprendre. Berlin est cette fois le terrain de son extravagance. Les clichés sont pris dans une galerie souterraine, une station de bus, sur un rooftop ou encore dans des toilettes publiques, faisant naître un contraste entre l’architecture brute de la ville allemande et les tenues excentriques portées par les mannequins qui ne sont pas sans rappeler les années 70 pantalons pattes d’eph, costumes, paillettes, imprimés fleuris, lunettes teintées, tout y est. Dans ce décor vintage, le Berlin dans lequel nous plonge le créateur, assisté par le photographe Glen Luchford, est totalement surréaliste.

UNIVERS UTOPIQUE

 

Intitulée “Fantaisie utopique”, la nouvelle campagne presse de Gucci mêle la collection du label à une imagerie merveilleuse riches en références picturales évoquant de célèbre toiles de maîtres.

Ignasi Monreal, jeune dessinateur et graphiste espagnol, est à l’origine de ces visuels inattendus qui invitent des créatures légendaires et proposent un monde fantastique dans lequel les sirènes succèdent à des sorcières pratiquant la pêche à l’avion à réaction.

Cet univers surréaliste bouleverse les repères. Prolifique, Ignasi Monreal transforme la terre en ciel, fait porter du Gucci à des chevaliers du Moyen âge, assomme les hommes puis les allonge dans des gondoles oniriques.

0 commentaires