La maison à énergies positives

Vivre Sa Région

Réduction de notre consommation énergétique et de notre impact environnemental sont les perspectives dont il faudra de plus en plus tenir compte dans nos modes de vie. Dans cet objectif, la maison à énergies positives pourrait bien s’imposer bientôt comme le modèle de construction.

Qu’est-ce qu’une maison à énergie positive ?

La maison à énergies positives est un modèle de bâtiment d’habitation conçu pour produire plus d’énergie qu’il n’en consomme. Pour atteindre cet objectif, la maison à énergie positive s’appuie sur trois axes principaux : 

– Une consommation d’énergie réduite et optimisée 

La sobriété énergétique d’une maison à énergies positives passe par la mise en place de différentes mesures anti gaspi comme une isolation thermique très performante, des appareils à faible consommation énergétique ou encore la récupération des eaux de pluie. 

– Le recours à des sources d’énergies renouvelables 

La maison à énergies positives doit être un modèle écologique. Ainsi toute l’énergie qui y est consommée doit provenir de sources renouvelables : énergie solaire, énergie éolienne, géothermie, … De même, on doit y privilégier des matériaux de construction les plus naturels possibles et respectueux de l’environnement : ossature en bois, isolants en laine de coton ou de chanvre, etc. 

– Un emplacement stratégique 

Une maison positive prouve toute son efficacité si elle est bâtie sur un emplacement idéal : exposée de façon à profiter d’un maximum d’ensoleillement (tout en prévoyant des ombrages pour la rafraîchir en été), et agencée « intelligemment » pour retenir la chaleur en hiver et la fraîcheur en été.

Les avantages

Pensée pour être sobre et vertueuse, la maison positive cumule donc de gros avantages : 

– Un gain financier puisqu’elle ne consomme aucune énergie mais, au contraire, en produit. Finies les factures d’électricité ou de gaz tandis que l’excédent d’électricité produite peut être vendu à un fournisseur d’énergie et réinjecté dans le réseau.

– Une indépendance énergétique dont profitent à 100 % les occupants de la maison qui ne sont plus tributaires ni des aléas de la fourniture d’énergie ni des fluctuations des prix du marché.

– Une empreinte carbone largement réduite car la construction de la maison comme sa consommation énergétique sont décarbonés au maximum : matériaux naturels et énergies renouvelables.

– Une valeur durable puisqu’une maison à énergie positive constitue, dans une époque de transition énergétique et écologique comme la nôtre, un investissement pour aujourd’hui et à long terme. D’ailleurs, ce type de maison se (re)vend facilement.

Les inconvénients

Pour investir dans une maison positive en toute connaissance de cause, il est nécessaire d’être vigilant sur certains points : 

– Le coût : comptez un budget d’environ 15 % supérieur au coût de construction d’une maison classique. 

– Le fait qu’il est difficile de rendre sa maison positive si l’on a un projet de transformation plutôt que de construction ou d’achat. 

– Le soin particulier à apporter au choix de l’emplacement et des matériaux et appareils si l’on ne veut pas subir une déconvenue quant à l’efficacité énergétique de sa maison.

Dans tous les cas, il est bon d’être accompagné par un professionnel pour réussir son projet de maison à énergie positive.

D’autres articles que vous pourriez aimer

Pin It on Pinterest

Share This