Pourquoi vous devriez vous protéger du soleil, même en hiver ?

Vivre Sa Région

Entre les chapeaux, les crèmes solaires ou les parasols, on ne manque pas de se protéger face au soleil en été. Pourtant, le soleil reste puissant et dangereux tout au long de l’année, même en hiver. 

 

Sous-estimer la dangerosité du soleil hivernal

Les rayonnements ultraviolets (UV), sont les responsables de 50 à 70% des cancers de la peau. Et les UV sont dangereux pour notre santé, même lorsqu’on ne ressent pas leur impact. Toutefois, nous avons tendance à sous-estimer la dangerosité du soleil hivernal qui, a priori, ne marque pas visiblement la peau. Pourtant, il reste nécessaire d’être vigilant tout au long de l’année. 

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il existe trois différentes catégories d’UV.
Les UVA de longueur d’onde de 320 à 400 nm : ce sont les rayons dont l’énergie est la plus basse. Ils sont responsables du vieillissement de la peau et des cancers. Ce sont les UV qui pénètrent le plus profondément dans le derme. 

Les UVB de longueur d’onde de 280 à 320 nm: ce sont les rayons responsables des cancers et des coups de soleil. Ils pénètrent moins profondément dans le derme.

Différentes intensités

 

Les UVC de longueur d’onde de 280 à 100 nm : hautement énergétiques, ils ne touchent pas l’homme puisqu’ils ne vont pas jusqu’à la surface de la Terre. 

Il y a donc différentes intensités entre les UV, mais ils sont tous aussi dangereux pour l’homme. Il n’y a donc aucun UV inoffensif, c’est pourquoi il est indispensable de se protéger au quotidien. Notamment dans les régions où le taux d’ensoleillement est supérieur à 2000 heures par ans comme en Provence (2800 heures). Aussi, lorsque le ciel est nuageux, il faut être particulièrement vigilant. En effet, on pense souvent à tort que les nuages protègent des UV, pourtant, ces derniers les traversent. L’eau, la neige et le sable reflètent les UV. Il faut donc être particulièrement vigilant dans les milieux marins, montagneux et secs. 

En effet, les UVA restent actifs en hiver, et leur dangerosité réside dans le fait qu’ils attaquent le derme en profondeur et sur le long terme. Pour préserver sa peau, la crème solaire reste votre meilleur atout. Toutefois, il faut privilégier un indice supérieur ou égal à 30. Enfin, les chapeaux et les lunettes de soleil restent une protection essentielle. 

D’autres articles que vous pourriez aimer

Pin It on Pinterest

Share This