Votre jardin secret 

Ces derniers temps, de petites créations originales fleurissent dans nos intérieurs. Pour les amoureux de la nature qui n’ont pas vraiment la main verte, les terrariums sont une véritable aubaine. Ces petits jardins revisitent la décoration végétale en sublimant une ou plusieurs plantes dans un endroit confiné. Ils apportent couleur et gaieté à votre intérieur tout en conservant un aspect naturel.

Fermé, ouvert, suspendu, dans une ampoule, dans une théière, … multiples sont les formes et les possibilités qui permettent à votre petite nature apprivoisée de s’épanouir correctement. Initialement composé de verre, l’esthétisme du terrarium se décline désormais en différents matériaux. Tous les terrariums n’abritent pas les mêmes plantes car elles ne s’acclimatent pas toutes à ce type d’environnement. Un terrarium ouvert est synonyme de sécheresse tandis qu’un terrarium fermé sera très humide. Plantes grasses, succulentes et cactus s’apprivoiseront dans un environnement sec. La mousse, les fougères et autres s’épanouiront dans les environnements humides.

Et parce que votre création végétale ne deviendra en aucun cas une contrainte, laissez libre cours à votre imagination. En effet, les plantes qui le composent nécessitent peu d’entretien. Les terrariums ouverts devront être arrosés une à deux fois par mois alors que les environnements humides n’auront besoin d’eau qu’une fois par an. Vous devez vous fier à l’humidité de la mousse et de la terre pour savoir si votre terrarium a besoin d’être hydraté. Lors de l’arrosage, ne pulvérisez pas l’eau directement sur les plantes mais sur les parois de votre terrarium afin qu’elle ruisselle jusqu’à atteindre la terre. Pour maintenir votre jardin secret dans les meilleures conditions, positionnez-le à proximité d’une fenêtre sans contact direct avec le soleil. Les terrariums doivent également être protégés du froid.