Le mythe de Narcisse

Vivre Sa Région

Pour rappel, Narcisse est un jeune chasseur de la mythologie grecque, doté d’une grande beauté. On définira par la suite le narcissisme comme étant une trop grande admiration de soi.

L’histoire est la suivante : alors qu’il se promenait dans les bois, Narcisse tomba amoureux de son image dans l’eau claire d’une source. Comprenant l’inanité de sa passion il se suicida et à l’endroit même où son sang coula, naquit une fleur, le narcisse. Il est présenté comme l’apôtre de l’égocentrisme. Au fil du temps, Narcisse est devenu le symbole de l’amour morbide de soi, donnant son nom à ce qui est considéré comme un gros défaut : le narcissisme.

Selon la version de Pausanias, Narcisse aurait eu une soeur jumelle qui mourut durant son adolescence. Narcisse adorait sa soeur, qui était faite exactement à son image. Pour se consoler de sa mort, il passait son temps à se contempler dans l’eau de la source, son visage lui rappelant ainsi les traits de sa soeur.

Le narcisse a un caractère ambivalent, ce que l’on remarque aussi bien à travers le personnage que la fleur mythique. C’est une plante associée aux cultes infernaux : on plante le narcisse sur les tombes pour symboliser l’engourdissement de la mort, on l’offre aux Furies pour paralyser le criminel… Mais le narcisse est aussi lié au printemps par sa renaissance, au rythme des saisons, à la fécondité. 

D’autres articles que vous pourriez aimer

Pin It on Pinterest

Share This