LA PLACE D’ALBERTAS

 

La place d’Albertas , de par son caractère architectural certain est un élément touristique de première grandeur . Adorée des photos touristiques et idéalement placée dans l’hyper-centre, elle est un élément indissociable de la ville d’Aix et demeure même l’un des endroits les plus connus.

HISTORIQUE

 

Historiquement, la place a été construite en six ans, de 1735 à 1741 après que Henri RAINAUD D’Albertas ait commandé en 1724 auprès de Laurent Vallon les dessins de la façade et de l’entrée de son hotel. La construction à quant à elle été ordonnée et dirigée par  Jean-baptiste d’Albertas. À l’époque, au XVIIIème siècle, la Famille d’Albertas étant l’une des plus grandes familles Aixoise.

UNE ARCHITECTURE RECONNUE

 

La place est embrassée par de petits hôtels illustrant la volonté du seigneur de dégager l’entrée de son hôtel et ainsi donner une certaine unité à l’ensemble. La beauté du lieu est justifiée par un remarquable équilibre des lignes : lignes horizontales des murs à refends du rez-de-chaussée et des moulures de l’étage, lignes verticales des pilastres encadrant deux étages. Pour dégager une belle perspective,  la famille rachète, entre 1735 et 1741, les maisons situées en face et les fait démolir.

LES PRÉMICES DU “PETIT PARIS”

 

L’idée de la famille étant de construire une place qui emprunte son architecture aux modéles parisien des places royales. Ce n’est qu’en 1912 qu’une Fontaine a été ajoutée au centre de la place par les élèves de l’ENSAM.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

 

La famille d’ALBERTAS est une grande Famille Aixoise. Originaire d’Albe en Italie, elle vient s’installer dans la région d’Apt en 1360. Eminente famille provinciale, elle est représentée à la fin du 18ème siècle par Jean-Baptiste d’ALBERTAS, premier président de la Cour des comptes, aides et finances de Provence. Hélas, ce dernier connut une fin tragique puisqu’il fut assassiné par Anicet MARTEL le 14 juillet 1790, durant la fête de la Fédération.