LA CÔTE BLEUE – PETIT TOUR SUR LE LITTORAL

La Côte Bleue est une succession de calanques entre Marseille et l’embouchure de l’Étang-de-Berre. Elle concerne une portion de côte méditerranéenne, située à l’ouest de Marseille. Cette bordure maritime dessert les communes du Rove, d’Ensuès-la-Redonne, de Carry-le-Rouet, de Sausset-les-pins et de Martigues. Vous serez à tous les coups conquis par l’aspect encore sauvage de la côte où siègent de petits villages portuaires pittoresques.

LA NATURE COMME HÔTE

Sur ces 25 kilomètres de long s’enchainent calanques, plages et paysages côtiers. Les calanques du Nord-Ouest ne sont pas autant réputées que celles du Sud de Marseille et pourtant elle offrent, elles aussi, un paysage à couper le souffle et une atmosphère authentique.

Les sentiers pour découvrir ces panoramas sont nombreux, tout commes les différentes odeurs qui vous envahiront.
L’aspect sauvage et naturel de la Côte Bleue font de cet environnement une réelle force de caractère.

Lorsque l’on circule sur la départementale qui borde le littoral, on se retrouve entourée d’un écrin de verdure plongeant dans une mer d’un bleu profond. Et même  en descendant dans un de ces petits ports de pêche, on reste dans une atmosphère très sauvage. Comme si rien avait bougé depuis les toutes premières constructions. L’arrivée dans le port de Niolon se fait au rythme des routes étroites et sinueuses au milieu des pins d’Alep. Les stations balnéaires de Carry-le-Rouet et Sausset-les-Pins sont plus familiales et les accès y sont plus aisés.

UN CADRE RUSTIQUE ET CHALEUREUX

 

Les premières calanques, de La Vesse à la Madrague de Gignac, on découvre de petits ports de pêche entourés de maisons de pêcheurs souvent enchevêtrées les unes sur les autres comme pour s’adapter au flan de falaise qui borde la crique. L’ambiance y est convivial, tous les résidents se connaissent et accueil les touristes à bras ouverts mais restent tout de même les gardiens de la bonne conservation des lieux. Il ne reste plus qu’à trouver un petit coin où poser sa serviette, sortir son livre et se laisser réchauffer par les rayons du soleil d’une belle après-midi.

LES STATIONS BALNÉAIRES DE LA CÔTE BLEUE

 

Carry-le-Rouet et Sausset-les-Pins n’ont pas le même aspect que les précédents villages. Ils se sont développés de façon plus accentuée et accueil une population plus touristique quand les précédents sont surtout connus des locaux. Les infrastructures y sont plus modernes et on trouve facilement un hébergement pour y rester quelques jours afin de profiter d’un cadre parfait pour des vacances au soleil. 

CONCLUSION

 

La Côte Bleue sait recevoir ses convives quel qu’il soit et ils ne seront pas déçus de ce qu’on leur propose. À la fois intimiste et pittoresque, elle sait être plus ouverte et moderne. De quoi inspirer les amoureux de la tranquillité et du far niente.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *