MANGER SANS GLUTEN

Le Gluten est un élément collant, dont le terme dérive du latin classique gluten  qui signifie colle. Il faut savoir que le gluten n’est pas directement présent dans les céréales, mais ce sont les protéines présentent dans les céréales qui forment, au contact de l’eau, une structure visco-élastique à trois dimension, qui n’est autre que le gluten. Ces dernières années, le gluten a fait l’objet de nombreux débats et de nombreuses critiques. Mais quels sont alors les véritables effets du Gluten sur la santé. Malgré l’intérêt porté au sujet, l’alimentation sans gluten chez les personnes en bonne santé n’a été que très peu étudiée. Néanmoins, aujourd’hui, une équipe de chercheurs brésiliens apporte de nouvelles informations à ce propos.

DES RESULTATS SCIENTIFIQUES

Ces chercheurs ont sélectionné des souris qu’ils ont divisé en deux groupes : l’un a reçu une alimentation riche en graisses et en sucre destinée à rendre obèse mais sans gluten et l’autre a reçu la même alimentation mais avec gluten (4,5%). Les deux groupes de souris pouvaient boire et manger à volonté.

L’expérience a duré 8 semaines. Au bout de 8 semaines les chercheurs ont comparé les calories absorbées et dépensées : les deux groupes avaient mangé des quantités comparables de nourriture. En revanche les souris ne se ressemblaient plus du tout…

Les souris qui ont suivi le régime avec gluten ont presque grossi deux fois plus que celles qui ont suivi le régime sans gluten !

UN VÉRITABLE EFFET

Les chercheurs constatent aussi que les souris qui ont mangé du gluten ont un taux de sucre sanguin plus élevé, un taux de leptine (hormone de la sasiété) plus faible, un taux d’adiponectine (intervient dans la régulation du métabolisme des lipides et du glucose) plus important et des niveaux d’activation du récepteur activé par les proliférateurs de peroxysomes qui détoxifient les cellules (PPAR gamma) plus élevés. Tout ce charabia médical signifie que les souris qui ont mangé sans gluten ont un organisme beaucoup plus efficace pour utiliser le sucre provenant de l’alimentation et qu’elles stockent moins facilement les graisses corporelles.

UNE CONCLUSION ATTENDUE

Face à cette expérience les chercheurs ont une conclusion sans appel : ” Nos résultats soutiennent l’effet bénéfique d’un régime sans gluten pour perdre du poids, diminuer l’inflammation et la résistance à l’insuline. Ce données suggèrent qu’un régime sans gluten devrait être testé pour prévenir le développement du diabète et des maladies métaboliques chez l’homme.

 

0 commentaires